Mélodie Hébert- La création d’une référence incontournable des galeries et des lieux d’art à Montréal, un projet hautement artistique

Image1

«Pourquoi aller sur trois ou quatre sites pour trouver ce que l’on veut sur les expositions à Montréal ? Il y a un manque pour mettre en valeur les galeries. Cette idée m’est venue en revenant d’un voyage en Asie. Je trouvais qu’il manquait un canal de communication entre les lieux artistiques et les touristes, qui veulent découvrir Montréal.[i]» déclare Mélodie Hébert, fondatrice et directrice de Galeries Montréal[ii], ainsi que diplômée du Baccalauréat en Loisir, Culture et Tourisme de l’Université du Québec à Trois-Rivières en 2005.

Cette passionnée des arts visuels et de la culture montréalaise tenait fermement à contribuer de manière significative au tourisme culturel de la ville de Montréal sur une plate-forme web. Celle-ci sera facile d’accès, simple, efficace, au design actuel et regroupant tous les lieux de diffusion en arts existants dans la ville.

Il faut dire que Madame Hébert fut beaucoup de recherches, de rencontres et de communication afin de créer ce genre de carte de visite de la ville de Montréal, mais ceci en veut la peine. Selon elle, beaucoup de touristes internationaux, étant aussi amateur d’art, veulent connaitre les lieux artistiques de leur destination. À Montréal, ces lieux d’art sont parfois seulement connus par des citoyens ou des gens du domaine artistique. Le travail et le développement du site s’est fait en moins d’un an et demi, un délai court mais efficace pour Mélodie Hébert qui a su rencontrer plusieurs personnes importantes du  milieu culturel et artistiques montréalais afin de développer des partenariats.

« Je n’ai pas étudié en histoire de l’art mais je suis passionnée de culture. Je devais me faire connaître et j’ai donc  rencontré un grand nombre de galeristes et de professionnels du milieu artistique. La difficulté avec les sites web culturels, c’est que les gens ont plusieurs attentes, ils veulent que ce soient de qualité, facile à comprendre et dans ce cas-ci qu’il soit le portrait de la ville de Montréal. [iii]» En plus de regrouper ces lieux au même endroit, le site offre des liens avec des publications et divers ressources, des nouvelles sur les  expositions et vernissages à venir.Prochainement, en septembre 2013, le site va intégrer une section, avec comptes rendus d’expositions et portfolio d’artistes qui va être aussi un travail de collaboration avec des gens spécialisées dans les arts visuels.  Galeries Montréal offre non seulement un espace de diffusion mais aussi d’échanges.

 Mélodie Hébert, fondatrice et directrice de Galeries Montréal. Photo courtoisie de la directrice. 2013

Mélodie Hébert, fondatrice et directrice de Galeries Montréal. Photo courtoisie de la directrice. 2013

Madame Hébert mentionne même : « On est plus fort tous ensemble, tout le monde a le droit d’être vu et connu des montréalais et des touristes.[i] »

Il faut noter que Galeries Montréal fut réalisée en collaboration avec Pascal Champagne, directeur artistique. Ce site web est également doté d’une version mobile pour tout visiteur ayant un intérêt pour la culture à Montréal. Depuis sa mise en ligne en février 2013, Galerie Montréal se diffuse à même le web mais aussi sur les réseaux-sociaux, dont Facebook. Cette référence culturelle  qui est plus qu’un site web, mais un portail qui donne accès à plus de 100 lieux d’expositions, des circuits piétonniers, ainsi qu’à des invitations de  vernissages et divers évènements en arts visuels et médiatiques[ii].

Il permet de promouvoir et de diffuser les arts visuels de la scène montréalaise en offrant aux Montréalais et aux visiteurs un guide complet permettant de découvrir les galeries d’art, centres d’artistes autogérés, musées et centres d’exposition consacrés aux arts visuels et médiatiques.

Il est vrai que le rôle des diffuseurs et des projets d’édition comme Galeries Montréal est reconnu dans le milieu artistique, leur rôle est important car ils permettent établir une communication entre les artistes et le public mais aussi d’assurer une visibilité pour les lieux de diffusion ainsi que pour les œuvres présentées.

Par ailleurs, selon, l’auteure Caroline Obeid, directrice du réseau des villes créatives du Canada, les diffuseurs ont eu, ces dernières années, un impact sur le milieu des arts en général. Par la suite, elle mentionne qu’il existe à Montréal, un développement culturel important lié aux nouvelles technologies.

En effet : Obeid mentionne : « Le concept de « villes créatives » gagne en popularité au sein des administrations municipales, (…). Le développement rapide des technologies de l’information et des communications (par exemple, les téléphones intelligents) engendre de nouvelles options de divertissement, modifie les comportements et induit de nouvelles tendances en marketing – créant du même coup une compétition indirecte et de nouveaux défis pour le secteur des arts. [iii]»

Les diffuseurs, qui servent souvent d’entremetteur entre les communautés et les artistes, doivent pouvoir cerner clairement leur rôle et en anticiper l’avenir, tant dans le milieu des arts vivants que dans la société. C’est ce qui constitue la prémisse du présent projet.  Le milieu artistique est souvent un monde où les contacts sont importants, échanger, collaborer sur divers projets ou autres. Mélodie Hébert estime que sans son entourage elle n’aurait pas réalisé ce site. Il faut s’intéresser de plus près à ces espaces de promotion artistiques qui travaillent étroitement avec les galeristes, les directeurs, les artistes et plus encore[iv].

Ce site propose également des parcours artistiques aux curieux en quête de découvertes, visant à les initier aux rudiments de l’art contemporain, ainsi qu’à une source intarissable d’intérêt et de plaisir.

L’apparition de Galeries Montréal permet de faire découvrir non seulement, des lieux  mais aussi des individus, des agents importants du milieu culturel montrant ainsi la diversité de la métropole.

Logo de Galeries Montréal, création du logo, Pascal Champagne. Crédits : Galerie Montréal

Logo de Galeries Montréal, création du logo, Pascal Champagne. Crédits : Galerie Montréal

Le logo de Galeries Montréal est très significatif car le « M » représente la ville de Montréal. Par la suite, les lignes qui convergent en centre sur un même point démontre la mission du site c’est à dire regrouper divers lieux en un seul site. Par la suite, les effets de perspective font référence aux espaces de diffusions ou au «cube blanc» où sont installées les œuvres.

Allez découvrir une autre facette de cette ville hautement artistique : site Galeries Montréal : http://galeriesmontreal.ca/

Article écrit par : Johanne Marchand


[i] Ibid.

[ii] Ibid.

[iii] Caroline Obeid, L’Importance de la diffusion : Une étude sur la diffusion des arts au Canada, Rapport par Strategic Moves, Conseil des arts du Canada, Association canadienne des organismes artistiques, Canada, 2013 p.59

[iv] Mélodie Hébert, entrevue avec Johanne Marchand, 04 avril 2013, à la Galerie de l’UQAM, UQAM, Montréal, 2013. Durée 1h44min, format MP3


[i] Mélodie Hébert, entrevue avec Johanne Marchand, 04 avril 2013, à la Galerie de l’UQAM, UQAM, Montréal, 2013. Durée 1h44min, format MP3

[ii] Voir le site web, www.galeriesmontreal.ca

[iii] Mélodie Hébert, entrevue avec Johanne Marchand, 04 avril 2013, à la Galerie de l’UQAM, UQAM, Montréal, 2013. Durée 1h44min, format MP3

Advertisements