Charlotte Horny et Maria Luisa Romano – Réaliser le portrait d’un quartier avec l’évènement, Lire Montréal, un projet autonome

861435_400819330013794_985938892_o

« Les notions de « semaine » et de 9 à 5 sont très variables pour les travailleurs autonomes dont le nombre a presque doublé en 30 ans au Québec. Près de 550 000 Québécois aujourd’hui seraient leur propre patron. »[i] Cette déclaration provient de Mario Jodoin, chroniqueur de  l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques, qui estime que, de plus en plus, les gens de la relève gèrent eux-mêmes leur horaire, en se dotant d’outils de production et en établissant une méthode de travail adaptée.

Vue sous cet angle, la vie de travailleur autonome semble tout à fait fabuleuse, mais qui dit travailleur autonome dit également être persévérant, avoir de l’entregent et être très travaillant. Les postes dans le domaine culturel sont souvent des contrats ou des collaborations à court ou à moyen terme, ce qui peut être un élément dissuasif pour certain, mais qui pour d’autres  signifie une absence de routine[ii].

En effet, pour deux travailleuses culturelles, Charlotte Horny et Maria Luisa Romano, cofondatrice et coordinatrice, avec Olivier Légaré de l’événement, Lire Montréal, lorsqu’une personne choisit de travailler à contrats, elle doit se montrer flexible, aimer les défis et être disciplinée. Charlotte Horny, urbaniste, est une travailleuse autonome qui remplit notamment des mandats pour l’Office de consultation publique de Montréal.[iii] Son horaire lui a permis de réaliser le projet, Lire Montréal avec Olivier Légaré, également urbaniste de profession, et Maria Luisa Romano, chargée de projet à l’Écomusée du fier monde[iv] et muséologue de formation. Tous les trois sont heureux de pouvoir contribuer à l’épanouissement et au dynamisme de la Ville grâce à Lire Montréal, qui est une rencontre de, à la fois de leurs intérêts personnels et de leurs vocations professionnelles.

Logo- Design-Audrey Wells

Logo- Design-Audrey Wells

Lire Montréal est un évènement ponctuel d’une fin de semaine qui présente une variété d’activités explorant l’imaginaire d’un quartier montréalais. Cet évènement permet de  «lire» un quartier, de le révéler à travers un éventail de « lectures » (visites, expositions, ateliers, rencontres) et de médiums (photographie, littérature, cinéma, installations, etc.) Il permet aussi de mettre en valeur des lieux significatifs du quartier, dont les places publiques, les monuments, les lieux de rassemblement locaux et plus, encore. L’équipe met aussi de l’avant des lieux de diffusion et de création artistique déjà existantes dans le secteur comme des petits théâtres, des galeries d’art, des ateliers, etc. Le projet comporte également un volet communautaire et social, car il favorise les rencontres interculturelles et interdisciplinaires en plus de faire découvrir certaines ressources  du quartier.

Parcours ADUQ_St-Henri 2013 crdit_ Vivien Gaumand

Parcours de l’Association de design urbain du Québec (ADUQ), événement Lire Montréal, édition 2013, quartier Saint-Henri- crédit Vivien Gaumand.

De plus, l’équipe de Lire Montréal s’engage à accompagner les participants dans la réalisation de leur activité, qui implique des rencontres préalables, un suivi et des démarches administratives. Les avantages à participer au projet sont nombreux, entre autres, l’équipe offre une visibilité aux participants ainsi que la possibilité d’élargir leur public et leur réseau. C’est aussi l’occasion de faire des rencontres et d’échanger avec des personnes qui partagent un intérêt pour les quartiers de Montréal, l’histoire culturelle et le potentiel créateur.[i] Il est vrai que l’évènement dure seulement  une fin de semaine, mais ces deux jours sont riches en activités, à la fois gratuites, accessibles et s’adressant à un large public.

« Le principal défi d’un tel projet est qu’il faut se renouveler de A à Z à chaque fois, car on change de quartier, mais d’une année à l’autre on apprend de nos erreurs et cela nous a permis de développer un esprit organisationnel et d’effectuer un travail de terrain. [ii]»

Ainsi, les deux organisatrices conseillent fortement aux étudiants de participer à des appels à créations et à des activités culturelles qui permettent de développer des compétences pratiques, professionnelles et de faire de nouvelles rencontres. On peut dire que Charlotte Horny et Maria Luisa Romano ont su développer une manifestation culturelle ancrée, non pas dans une seule communauté, mais dans plusieurs. La diversité et la polyvalence du milieu culturel n’ont jamais été si bien démontrées avec cet évènement. Unique en son genre.

Prochaine édition fin mai 2014 – Pour participer au projet veuillez-vous informer auprès de l’équipe de Lire Montréal : lire.montreal@gmail.com

Surveillez les prochains appels à  projets.

Site officiel : http://liremontreal.ca/

Performance_Imperial Plancton_St-Henri 2013 crédit_Vivien Gaumand

Performance Impérial Plancton, évènement Lire Montréal, édition 2013, quartier Saint-Henri – crédit : Vivien Gaumand

Liens médias :

ET SI LES MURS POUVAIENT PARLER…, Le Devoir, par Jérôme Delgado, vendredi 27 avril 2012 : http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/348526/et-si-les-murs-pouvaient-parler

DES MOTS SUR UN PLATEAU
Le Devoir, par Jérôme Delgado, vendredi 29 avril 2011 :
http://www.ledevoir.com/culture/arts-visuels/322133/des-mots-sur-un-plateau

MISE EN LECTURE
Voir, par Mélissa Proulx, 19 août 2010 :
http://voir.ca/voir-la-vie/art-de-vivre/2010/08/19/lire-montreal-mise-en-lecture/

Article écrit par : Johanne Marchand, juin 2013


[i] Charlotte Horny et Maria Luisa Romano, entrevue avec Johanne Marchand, 13 mai 2013, Projet Lire Montréal, dossier écrit, p.6

[ii] Ibid.


[i] Le guide des travailleurs autonomes

[ii] Mario Jodoin, « Qu’est-ce que le travail autonome », Blogue IRIS, Institut de recherche et d’information socio-économiques, Site web. Consulté le 21 mai 2013 : «   http://www.iris-recherche.qc.ca/blogue/quest-ce-que-le-travail-autonome. »

[iii] Office de consultation publique de Montréal : site web officiel :http://www.ocpm.qc.ca/

[iv] Écomusée de fier monde : site web officiel : http://ecomusee.qc.ca/

Publicités