Un peu de hasard et beaucoup d’amour

Par Amy Éloïse Mailloux

« Le mot central dans tout ça, c’est l’amour. L’amour de soi, l’amour des autres, l’amour de ce qu’on fait et l’amour de l’être. »
— Sonia Frangeul

SoniaFrangeul-autoportrait

Autoportrait de Sonia Frangeul
Crédits : Sonia Frangeul

L’été dernier, j’ai rencontré Sonia Frangeul suite à une mise en contact d’une amie qui avait vu en nous des intérêts communs. J’ai découvert alors une personne charmante et très intéressante, mais aussi une artiste. J’ai eu l’occasion d’assister au vernissage de sa première exposition en juin, à l’Auberge du Chocolat, puis de la rencontrer à nouveau en octobre, pour faire le point sur ses projets. On peut dire que le hasard a bien travaillé pour Sonia, dont la carrière s’épanouit à vitesse étonnante. Pourtant, le hasard n’œuvre pas seul. Chez Sonia, c’est surtout l’amour qui l’a poussée à développer sa passion.

Sonia-Frangeul-Nympheas1

La première reproduction des Nymphéas de Monet par Sonia
Crédits : Sonia Frangeul

Sonia a commencé la peinture par hasard, lors d’une soirée Paint Nite dans un bar de Montréal, en janvier 2014. Depuis, les événements se sont succédés pour elle à une vitesse étonnante. Elle a suivi des cours de peinture et de dessin, pour se donner des bases en termes de techniques et de connaissance des matériaux. Au début, elle imitait souvent des œuvres de ses peintres favoris, notamment Monet, dont les œuvres ont été source d’inspiration pour sa première série d’oeuvres. Par la suite, ce sont des objectifs qui l’ont guidée, puis ses émotions.

SoniaFrangeul-Lys_petit

Lys
Crédits : Sonia Frangeul

En connaissant un peu Sonia, on peut définitivement voir, dans la douceur et les coloris riches de ses toiles, qu’elle met toujours une partie d’elle-même dans ses créations. L’artiste représente souvent de délicats nus féminins. C’est le cas de Lys, un nu qui, bien qu’il soit entouré d’un arrière-plan et d’un décor dans les teintes de bleu, suggère une chaleur réconfortante. L’utilisation du bleu est née chez Sonia d’une erreur de couleur lorsque celle-ci peignait Iris. Cet accident s’est révélé positif et fait désormais partie de ses traits signature.

Sonia-Frangeul-Iris1

Iris
Crédits : Sonia Frangeul

Ses toiles représentent parfois des périodes diverses de sa vie. L’artiste peint souvent lorsqu’elle est émue, qu’il s’agisse de tristesse ou de joie. Ces émotions se sentent dans ses œuvres quoique, en général, on y retrouve une féminité et une tendresse prégnantes. En parcourant son portfolio, on voit bien l’évolution du style de Sonia. Celle qui s’inspire de ses peintres fétiches développe peu à peu son style propre. Alors qu’elle-même n’arrive pas encore à définir son style à l’extérieur de certains traits particuliers, on remarque bien qu’elle peint dans le moment présent et qu’elle se fait de plus en plus confiance. Même ses imitations d’œuvres connues se font de plus en plus personnalisées avec le temps qui passe.

SoniaFrangeul-LeBaiserKlimt

Inspirée du Baiser de Gustav Klimt
Crédits : Sonia Frangeul

Le hasard a bien fait les choses dans plusieurs sphères de la vie de Sonia. Celle-ci écrit beaucoup, notamment dans le cadre d’un projet de biographies qu’elle rédige pour des particuliers. C’est en écrivant son blogue personnel lors d’un voyage en Chine que son talent a été découvert. C’est aussi un peu par hasard que l’artiste et auteure a rencontré plusieurs personnes l’ayant mené sur des chemins variés, entre autres pour ses diverses expositions à travers Montréal.

orienthé-2015

Deux des toiles de Sonia exposées à l’Orienthé, à Montréal
Crédits : Sonia Frangeul

Depuis que j’ai vu ses œuvres pour la première fois en juin dernier, Sonia a exposé dans plusieurs lieux à Montréal, notamment au café Expressions, à l’exposition RAW, ainsi qu’à l’Orienthé, où vous pouvez dès maintenant voir deux de ses toiles. Plusieurs beaux projets attendent cette artiste, que vous pouvez suivre principalement sur son site web, le so-sonia.com.

Orienthé
4511, rue Saint-Denis
Lundi-mercredi : 12 h à 0 h, jeudi et vendredi : 12 h à 1 h,
samedi : 13 h à 1 h et dimanche : 13 h à 22 h

http://www.so-sonia.com/
https://www.facebook.com/so.sonia.mtl/?fref=ts

En bannière : Photo prise lors de l’exposition de So Sonia à l’Auberge du chocolat, en juin 2014
Crédits : Xiaoxiao Yan

Publicités

Une réflexion sur “Un peu de hasard et beaucoup d’amour

  1. Pingback: « Un peu de hasard, beaucoup d’amour » : 1er article sur mon univers artistique | So Sonia

Les commentaires sont fermés.