Portrait d’artiste : Julien Castanié

Par Catherine Lafranchise

Artiste pluridisciplinaire, Julien Castanié touche dans sa pratique plusieurs médiums, tels que l’illustration, le graphisme et la dermopiraterie[i]. Cependant, il se définit d’emblée en tant qu’illustrateur, car sa carrière a évolué principalement autour du domaine de l’édition.

image1

Couvertures pour L’encrier maudit et Je redessinerai le ciel bleu dans tes yeux
Crédits: Julien Castanié

L’art de faire parler les images

Julien Castanié a complété ses études à l’École des Gobelins à Paris et à l’École des arts décoratifs de Strasbourg. À Strasbourg, il s’est spécialisé en didactique visuelle, ce qui consiste à transmettre du contenu par l’entremise de moyens visuels. Il m’a affirmé en entrevue[ii] que si, dès le plus jeune âge, nous apprenons à lire des mots, il y a encore tout un travail à faire avec la lecture d’images.

image2

DADA
Crédits: Julien Castanié

Sa spécialisation en didactique visuelle lui devient ainsi indispensable puisque dans un monde dominé par l’image, l’œil accorde trop peu d’importance à ce qu’il capte. Il faut alors savoir retenir son attention pour comprendre rapidement le sens de ce qu’on perçoit. De nature assez simple et sans fioritures, ses illustrations sont claires et faciles d’approche pour tous les publics. De plus, Julien a plus souvent qu’autrement collaboré avec des maisons d’édition spécialisées dans les livres jeunesse.

image3

Jeux de société Gaïa
Crédits: Julien Castanié

Par conséquent, on peut affirmer que Julien manie l’art de faire parler les images, puisqu’il a déjà, dans sa jeune carrière, collaboré à plus d’une trentaine d’ouvrages et à deux jeux de société.

Récurrence des jeux de mots

En plus de travailler dans l’édition, Julien fait partie du collectif Skinjackin, avec lequel il parcourt les événements à Montréal pour réaliser des tatouages temporaires sur les gens. Une seule règle prime au sein des membres du collectif : peu importe la partie du corps où le dessin sera réalisé, les artistes ont carte blanche. De plus, chaque pièce réalisée est unique et inspirée par le thème de l’événement. Les artistes du collectif essaient d’allier images et mots pour ajouter un côté humoristique à leurs œuvres.

image4

Skinjackin
Crédits: Julien Castanié

Ce côté humoristique est aussi courant dans la pratique artistique de Julien : une image impeccable, une phrase punch et le tour est joué!

Une esthétique particulière

Étant touche-à-tout et ayant une pratique diversifiée, Julien m’a avoué qu’il n’associe pas forcément une esthétique spécifique à sa pratique artistique. Il qualifie cette dernière de versatile puisqu’il se permet de s’adapter aux projets sur lesquels il collabore.

image5

Série les prix Nobel
Crédits: Julien Castanié

Il est vrai que pour ses illustrations destinées au milieu de l’édition, sa touche esthétique est difficilement identifiable. Cependant, pour ses produits illustrés (principalement des cartes, affiches et autocollants) on voit bien une esthétique particulière et récurrente dans sa production. Comme énoncé plus haut, les formes sont simples, le trait est vif et le tout est épuré. C’est la simplicité de l’image qui attire le regard et, parfois, fait décrocher un sourire.

image6

20 dollars
Crédits: Julien Castanié

Mille et un projets

Julien travaille à la fois à son compte en tant qu’illustrateur, est un membre actif du collectif Skinjackin, en plus de collaborer avec l’OBNL Cocotom[iii], qui vise à promouvoir la consommation de fruits et légumes de saison. En somme, sa pratique artistique est très variée et fait de lui un artiste pluridisciplinaire décidément à suivre.

En 2016, il fera une résidence d’artiste à Atelier Circulaire. Espérons simplement que cette résidence donnera lieu à une exposition pour nous montrer le fruit de ses mois de labeurs.

www.juliencastanie.com
www.instagram.com/preums/

[i] Terme utilisé par l’artiste pour parler des dessins/tatouages temporaires réalisés avec le collectif Skinjackin.
[ii] Entrevue réalisée avec l’artiste le 2 décembre 2015.
[iii] Au sein de Cocotom, Julien fait à la fois de la gestion de projet, des illustrations et de la vente de calendriers.

Publicités