Équipe

 

MAUDE CALVÉ-THIBAULT | COORDONNATRICE

Maude détient une maîtrise en communications à l’UQAM pour laquelle elle s’est intéressée à l’art comme levier de changement social. Elle travaille depuis plusieurs années dans le milieu culturel, ayant entre autres oeuvré pour le Wapikoni Mobile, la TOHU et le Festival TransAmériques. Passionnée de toutes formes d’art, elle s’est également impliquée dans de nombreux projets d’art et de médias communautaires, tant au Québec qu’en Amérique latine. Afin de poursuivre et de perfectionner ses apprentissages sur la diffusion culturelle, elle termine un certificat en muséologie et diffusion de l’art à temps partiel et s’implique comme coordonnatrice pour la revue Ex_situ depuis décembre 2013.

 

Laurence Perron

LAURENCE PERRON | RÉDACTRICE EN CHEF ET RÉDACTRICE WEB

Laurence Perron est étudiante à la maîtrise en études littéraires. Sous la direction de Jean-François Chassay, elle s’interroge sur le rôle de la représentation romanesque des figures auctoriales dans l’élaboration d’une poétique d’écriture et elle est présentement assistante de recherche dans le cadre du projet Anticipation de l’ANR. Étant passionnée par la manière dont les récits transfigurent le monde par la mise en forme de l’expérience, Laurence voit dans l’art contemporain une occasion de se confronter à d’autres pratiques narratives et de comprendre les histoires que nous racontent les images. Elle s’est jointe à l’équipe de rédaction web d’Ex situ au cours du printemps 2016.

 

Laurence Rajotte-Soucy

LAURENCE RAJOTTE-SOUCY | RESPONSABLE DU LANCEMENT ET DES COMMUNICATIONS

Détentrice d’un baccalauréat par cumul en histoire de l’art et en anthropologie de l’Université de Montréal, Laurence étudie au certificat en muséologie et diffusion de l’art à l’UQAM. Intéressée par la sociologie de l’art, elle désire travailler dans le domaine de l’évènementiel. Laurence est convaincue que c’est par la médiation que l’on peut créer et garder des contacts forts entre la population et l’art contemporain. Elle s’investit donc, pour une deuxième année consécutive, au festival Art Souterrain. L’éducation de l’art est une de ses autres préoccupations et elle anime depuis un an des ateliers de films image par image avec l’artiste visuel Steven Woloshen afin de montrer une technique artistique historique à des groupes de tous âges.

 Soad Carrier

SOAD CARRIER | ÉDITRICE ET WEBMESTRE

Soad a trouvé en Montréal sa muse culturelle. Après avoir complété un baccalauréat en arts visuels à Concordia, elle s’investit dans le domaine de l’art contemporain en joignant l’équipe de la Galerie Antoine Ertaskiran. Afin de perfectionner ses apprentissages dans le domaine, elle complète un DESS en gestion d’organismes culturels à HEC Montréal. Durant ses temps libre, elle aime travailler sur ses projets dans des cafés et assister à des spectacles en soirée. Les dernières années lui ont permis de travailler avec des équipes au dynamisme incroyable, notamment celle de MuseomixMTL et, maintenant, Ex_situ.

 Soad Carrier

MAGALIE LAPOINTE-LIBIER | ÉDITRICE WEB

Magalie est mue par une curiosité qui la pousse à toujours vouloir apprendre davantage. Les cours qu’elle a suivis à l’Université du Québec à Montréal provenaient de domaines divers : l’histoire de l’art, l’Histoire, la littérature, la linguistique. Ce parcours peut lui sembler restreint, sa passion de vouloir étendre ses horizons étant infinie. L’intérêt qu’elle porte pour la révision-correction lui permet d’apprécier les recherches faites dans toutes les disciplines, tout en restant dans sa spécialité : le français écrit. Elle a complété une concentration en linguistique appliquée à l’étude de la grammaire durant le cheminement de son baccalauréat en études littéraires à l’UQAM. Depuis février 2017, Magalie s’implique auprès d’Ex_situ en tant que correctrice au sein de l’équipe d’édition web. Cette collaboration lui permet de se replonger dans un de ses domaines préférés, l’art, dont l’influence est omniprésente à Montréal.

 

CHARLIE CARROLL-BEAUCHAMP | RÉDACTRICE WEB

Charlie est titulaire d’un baccalauréat en histoire de l’art de l’Université de Montréal et présentement candidate à la maîtrise en histoire de l’art à l’UQÀM. À travers ses recherches, elle s’intéresse à l’hégémonie de la vue présente dans les arts visuels, son influence dans l’écriture de l’histoire de l’art, ainsi qu’aux alternatives polysensorielles proposées par certain(e) s artistes contemporains. Son étude de cas porte sur la pratique de l’aveuglement volontaire chez l’artiste québécoise d’art actuel Raphaëlle de Groot. Guide et ambassadrice durant l’édition 2017 du Festival d’art contemporain Art Souterrain, son attrait pour l’éducation l’a pousse à vouloir transmettre sa passion par une approche pédagogique et médiatrice de l’art. Elle affectionne particulièrement le contact avec les gens, ainsi que la possibilité d’échanger et de communiquer sur les diverses pratiques artistiques.

 

MAUDE DARSIGNY-TRÉPANIER | RÉDACTRICE WEB

Maude a obtenu un baccalauréat en histoire de l’art à l’UQAM et y poursuit sa scolarisation au deuxième cycle. Actuellement, elle est en période de rédaction pour son projet de maîtrise qui porte sur la réappropriation comme geste politique dans l’œuvre de Nadia Myre. Maude cultive un grand intérêt pour les pratiques artistiques politiques et engagées. Son coup de cœur pour les pratiques d’artistes autochtones est né à la vue de l’œuvre Fringe de Rebecca Belmore lors d’un cours universitaire. Employée de l’UQAM depuis 2017, elle travaille comme assistante de recherche auprès de Dominic Hardy. Elle est également bénévole depuis 2 ans à la Foire du papier et se joint à l’équipe de la revue Ex_situ à titre de rédactrice web à l’hiver 2017.

 

JEAN-MICHEL QUIRION | RÉDACTEUR WEB

Jean-Michel Quirion est titulaire d’un baccalauréat en arts et design avec mineure en muséologie à l’Université du Québec en Outaouais (UQO). À présent candidat à la maîtrise en muséologie à l’UQO, ses études interrogent l’art performatif au sein des collections muséales. Son projet de recherche porte sur l’élaboration d’une typologie de procédés de diffusion d’œuvres performatives muséalisées, à travers diverses études de cas issues du Museum of Modern Art (MoMA) de New York et de la Tate Modern de Londres. Une résidence de recherche en octobre 2016 à même les archives du MoMA émane de cette analyse. En plus d’être assistant de recherche au deuxième cycle, Jean-Michel s’engage activement dans la communauté artistique de la région de Gatineau-Ottawa. Il travaille actuellement au centre d’exposition Art-Image, ainsi qu’à la Galerie UQO à titre d’assistant à la direction. En 2016, il occupe le poste de chargé de projet pour PRÉSENCES, une exposition extérieure dans le cadre des célébrations du trentième anniversaire du centre de production DAÏMÔN. Enfin, du côté de Montréal, il écrit pour The Belgo Report et Ex_situ, puis s’implique au sein du groupe de recherche CIÉCO qui interroge l’impératif évènementiel des collections muséales.

 

ELI LARIN | RÉDACTRICE WEB

Eli a complété un DEC en création littéraire, un DEC technique en photographie et une mineure en communication avant de poursuivre sa formation avec une majeure en histoire de l’art à l’UQAM. Elle entame sa première année de la maîtrise en histoire de l’art à Concordia en septembre. Ces différents parcours se rejoignent étonnamment bien à l’intérieur de sa pratique artistique et ses recherches académiques. Ses domaines d’intérêt sont la culture web, la performance du genre féminin dans ce nouvel espace public et les intersections de ces sujets avec l’art contemporain. Ses textes ont été publiés dans la revue Ex_situ et Yiara, et ses photographies dans le magazine Ciel Variable et le blogue d’esse.

 

GENEVIÈVE MARCIL | RÉDACTRICE WEB

Étudiante à la maîtrise en histoire de l’art, Geneviève se passionne pour les arts visuels et les divers enjeux sociaux que ceux-ci soulèvent. Elle tente de concilier cet intérêt avec son penchant pour les langues étrangères et la traduction en étudiant la scène artistique ouest-allemande des années 1960 dans le cadre de son mémoire. Comme l’atteste son expérience passée en tant que coordonnatrice au sein de l’organisme Art souterrain, voué à l’installation d’œuvres contemporaines dans des lieux publics de la métropole, elle s’intéresse également à la scène culturelle montréalaise et à son rayonnement dans une visée démocratique.

Publicités