Appel de textes_d’œuvres


NOUVELLE ÉDITION PAPIER

No. 28 | HIVERNITÉ


Lorsque la neige devient voile statique, le blizzard horizontal s’ouvre à l’immobilité. Un silence sourd et plein vrombit sur les plaines poudreuses alors que le froid mord la chair. L’aridité de l’hiver dicte un quotidien entre résilience et résistance. Pour éviter le bleu de l’engelure ou le trop blanc du dehors, la chaleur de l’abri.

L’hivernité, dans ses retranchements intimes comme dans les champs plus vastes du géopolitique ou du climatique, constitue le point d’ancrage du vingt-huitième numéro de la publication papier de la revue Ex_situ. Expédition au cœur de ce qui se pose ou se cristallise, cette édition se porte à la rencontre d’une grammaire visuelle de la nordicité. Sondant les phénomènes du gel et de la fonte, certaines pratiques artistiques investissent les espaces imaginaires ou tangibles du froid et de ses réverbérations. La matérialité labile de l’hiver donne au tumulte des airs de silence. Cet assourdissement assoit le vivant dans une immensité aux repères fuyants. Les lieux d’existence se situent au-delà du pays, de la ville, du logis. Habiter le pays froid : le chez-soi est une saison qui ne finit pas.

De l’éloignement et de l’isolement découle une poétique de l’espace vécu. Un esprit du Nord modelé par le territoire laisse deviner l’adaptation, convoque une épistémè propre : les signes de l’hivernité teintent une mythologie et un folklore pluriels. Imposer aux veinures de l’existence une latence, un prolongement, une présence dans son impermanence. L’hibernation comme brisure, pulsations minimales — doit-on meubler les temps longs de l’hiver?

Nous invitons les auteur·e·s émergent·e·s et les étudiant·e·s des milieux universitaires québécois à interroger ces enjeux et à nous faire parvenir une courte biographie ainsi qu’un texte, d’au plus 2000 mots, d’ici le 29 décembre 2021 à l’adresse suivante : edition.revueexsitu@gmail.com. Entrevues, critiques, recensions théoriques, essais; l’hybridité est encouragée. En plus de la publication papier et de la mise en ligne sur notre site web, les textes publiés seront aussi intégrés à la bibliothèque numérique d’Artexte. Consultez notre dernier numéro ou nos archives


À la suite de ce dévoilement de la nouvelle thématique qui appellera le regard et les sens sur la saison froide, voici que nous braquons les projecteurs sur un nouvel appel: l’appel d’œuvres! Nous cherchons en effet la plus belle des productions visuelles pour revêtir ce nouveau numéro qui s’annonce déjà empreint d’une grande poésie. Nous concevons également la possibilité d’intégrer une ou des pratiques au cœur même de cette nouvelle édition papier, à l’aune de leur pertinence vis-à-vis la thématique de l’hivernité et de leur capacité à dialoguer avec les propositions textuelles recueillies dans ce numéro.

Nous invitons les artistes émergent·e·s et les étudiant·e·s des milieux universitaires québécois à interroger les rencontres possibles entre ces enjeux et leur pratique visuelle, et à nous faire parvenir une courte biographie, un texte de démarche explicatif de la production présentée ainsi qu’un dossier visuel comportant l’image (ou les images) proposée(s), d’ici le 29 décembre 2021 à l’adresse suivante : edition.revueexsitu@gmail.com